Nouveautés whisky Eiling Lim

Quelques nouveautés chez la talentueuse embouteilleuse malaisienne.

Note de dégustation source Eiling Lim

 

14th Release Bowmore 15 ans 2002/2017 52.2 % 68 bouteilles :

Nez: Bel entrelacs de tourbe et de fruits, noix de coco fumée, caramel fumé et gula melaka (sucre de palme) aux arômes de caramel, pêches blanches, me rappelle un Bowmore 93.

Bouche et finale: Fruité, tourbe légère, brise marine, pêches blanches, sel de mer, fumé, BBQ, fruit de la passion, poivre blanc et huîtres. On a l’impression de manger un fruit de la passion mûr dans la baie de Lagavulin, un matin venteux. Crémeux et très longue finale.

Enthousiasme :/ 5

Prix : 215€

15th Relesase Glen Keith 1993/2017 50.8% 96 bouteilles : 

Nez: Noix de coco, fruits noirs, menthol, cuir, sencha japonais, corn flakes, physalis, bananes non mûres, miel et amandes.

Bouche et finale : Menthol, herbe verte, riesling, feuilles sèches, oranges et mandarines, palais très pur et propre. Cerises sur la finale avec l’onctuosité du chocolat. Finale moyennement longue.

Enthousiasme :/ 5

Prix : 149€

Collection Zen Label Orkney Malt 200/2017 51,8% 96 bouteilles

Nez: notes de miel, de vanilline, d’eucalyptus, d’herbe fraîche du matin, d’amandes fraîches et de « ciku » (sapotille)

Bouche et finale: Cuir, réglisse, fruit de la passion, vanille, bruyère, notes d’épices, de gingembre et de sel marin. Finale cireuse et moyennement longue avec des notes de tourbe, de bois fraîchement coupé et très facile à boire.

Enthousiasme :/ 5

Prix : 119€

Collection Zen Label Irish Single malt 2002/2017 57,7% 150 bouteilles

Note de dégustation pas encore disponible

Enthousiasme :/ 5

Prix : 139€

 

Whisky Le Guip Benjamin Kuentz

 

Troisième whisky édité par Benjamin Kuentz, le Guip est né d’une rencontre entre le chantier naval du Guip à Brest et Benjamin. Cette édition est un hommage à ces bateaux de bois affrontant cette mer bretonne si capricieuse…

A l’ouverture, c’est très fermé, mais l’iode et la tourbe sont dominantes; par la suite, de l’eau de vie de poire est présente aussi. L’ouverture lui fait clairement du bien, c’est plutôt très délicat avec un mélange de poire, de caramel au beurre salé, légèrement citronné, des algues, j’ai la sensation de cette odeur de plage bretonne. Un arôme de jeune malt herbacé est là en arrière plan, c’est à la fois jeune, fougueux, malté, tout en gardant une certaine maîtrise. Le boisé est discret, bien intégré, sympa.

En bouche, ce n’est pas mal du tout; son caractère ne s’effondre pas, sa petite touche tourbée qui est là en rappel parvient à nous faire glisser, toujours avec ces arômes de poire, de caramel, de malt sur une finale bien iodée et un peu chocolatée. Ca reste fluide, fin, et la finale est bien explosive avec l’iode. A noter que la dilution lui fait le plus grand bien.

Un whisky très sympathique; le nez est pour moi un petit ton en dessous avec un alcool un peu trop présent à mon goût, mais la bouche ainsi que la finale sont vraiment très plaisants. Un jeune (8ans) Armorik qui ne démérite pas et une cuvée qui mérite l’attention.

Note : 84

Rapport qualité prix :/4

Prix : 75€