Caroni 1997 Rum Nation

Une nouveauté chez Rhum Nation

Distillé en 1997 et mis en bouteille en 2017, ce Caroni a connu un vieillissement tropical pendant dix ans sur place, pour ensuite, rejoindre l’écosse et finir sont vieillissement. En Ecosse il connaîtra une maturation de 18 mois en fût de second remplissage de Sherry.

Une cuvée très prometteuse : Par sa maturation en fût de Sherry pendant 18 mois, par son titrage a 57,8% qui lui donnera un peu de punch, et pour finir par son vieillissement mêlant le vieillissement tropical et continental permettant je pense un bon équilibre. Malheuresement je ne suis pas sur qu’on puisse obtenir cette bouteille. Cette version est exclusivement réservé pour Hong Kong.

 

Speyside 1973 Archives et Whisky-Fässle

Trois Nouveaux Speyside 1973

Aujourd’hui, et à partir de minuit pour Archives, sortent trois Speyside 1973 : deux pour Archives et un Whisky-Fässle.

Embouteilleur Whisky-Fässle 
Distillation : 1973
Mise en bouteille : 2017 
Age : 43 ans 
Fût : Sherry Butt 
51.3% vol 
70 cl 
Prix : 385€
Embouteilleur Archives 
Distillation : 1973
Mise en bouteille : 2017 
Age : 43 ans 
Fût :Fino sherry cask
46.8 vol 
70 cl 
Prix : 380
Embouteilleur Archives 
Distillation : 1973
Mise en bouteille : 2017 
Age : 43 ans 
Fût:Fino sherry cask
46.5 vol
70 cl
Prix : 380 

Pas beaucoup d’info pour l’instant sur les Archives, le mystère demeure jusqu’à 20/07 minuit… Nul doute sur la qualité: après les 1973 de Eiling Lim, The Whisky Agency, Sansibar, The Auld Alliance & Three Rivers Tokyo, qui sont tous d’excellent niveau, je n’ai pas peur de m’avancer sur ces trois là.

Foncez, le stock sera limité.

Kaerilis : Vague à Donnant…

Aujourd’hui, alors que j’arpentais le pavé quimperois sous un soleil de plomb, je fis l’heureuse découverte de « L’échoppe Bretonne « . Je fus attiré, comme d’habitude, par le rayon Whisky et Rhum. Et là je tombai sur quelque chose que je ne connaissais pas : « Kaerilis ». Avec un grand sourire, « la tenancière » me proposa un petit verre, que j’acceptai avec une timidité apparente, mais loin de moi au fond l’idée de refuser (c’est pas le genre de la maison!). Je fis la découverte de ce joli breuvage…

Un nez de poire, très rafraîchissant surtout avec cette chaleur. C’est jeune certes, mais bien expressif. Vraiment surprenant de vivacité.

En bouche, c’est d’une grande douceur et finesse, le contraste avec le nez est assez étonnant. Le fût ne domine pas le distillat, il est bien intégré. Sur la finale, l’alcool un peu brûlant arrive en retour, ça donne l’effet d’un va-et-vient. Je comprends mieux le nom de la cuvée à présent, « Vague à Donnant », en référence à une de ces plages de Belle-Ile-en-Mer.

Un whisky frenchy, mais avant tout breton! Sans mention d’âge, mais plutôt jeune à mon avis. Malgré un manque de complexité dû justement, à son jeune âge je pense, son nez et sa maîtrise technique en font pour moi un beau whisky à découvrir. A noter que chaque bouteille est ornée d’un coquillage ramassé à la main et pris dans la cire. Le prix en boutique était de 69€, ce qui à mon sens est un peu élévé, mais c’est souvent le cas pour les whiskys français.

Note 82