Petite visite chez Warenghem une distillerie bretonne

Longueteau Genesis 2016 ambré 72,3%

Aujourd’hui un petit retour sur le Genesis Ambré de chez Longueteau. Le Genesis Ambré est un rhum agricole brut de colonne vieilli 24 mois en fût de chêne français, venant de Guadeloupe. Cette série est limitée à 5000 bouteilles titrant à 72,3%.

Au premier abord, l’alcool se fait bien sentir. Avec un peu d’ouverture, de la fraîcheur apparaît, des arômes de canne fraîche, d’iode, de paille, de vanille et une légère pointe d’agrumes. Dans un deuxième temps, des notes plus épicées viennent apporter de la complexité avec de la noix de muscade, de la réglisse et de la badiane.

En bouche, l’alcool apporte une certaine sécheresse, lui donnant un côté franc, droit. Il persiste quand même un gras et une douceur qui contre-balancent cette sécheresse. En termes d’arômes, la réglisse et l’iode dominent, la vanille reste présente mais est un peu plus en retrait qu’au nez. La finale est vraiment longue, et chaleureuse.

Un rhum classe, élégant, avec une belle personnalité. Le prix reste un peu élevé pour un rhum jeune, mais il ne faut pas oublier que vu son degré très élevé, les taxes le sont forcément d’autant plus. Je reste agréablement surpris par ce rhum.

Prix : 85€

Rapport qualité prix :/4

Note : 88

Dégustation Aux Particules Vines Benjamin Kuentz

 

Benjamin Kuentz est de retour avec une nouvelle cuvée « Aux Particules Vines » présentée au Whisky live. Une cuvée à 46% distillée chez Rozelieures.

Au nez :

Une sensation de cave humide, j’ai l’impression de me trouver chez un vigneron. Fût humide, un peu de rancio, la noix, le beurre apparaîssent, avec un peu d’épices. Des notes de céréales de fruits blancs (poire, pomme) avec une nette dominante de poire. L’alcool se fait légèrement sentir sans être gênant.

En bouche :

Une attaque plutôt franche, sur la poire juteuse les cérales. Un léger boisé avec un peu d’épices apparaîssent. J’avais un peu peur que le vieillissement en fût de Bourgogne prenne le dessus, mais ce n’est pas le cas. La finale est moyennement longue se terminant sur les mêmes notes.

Un whisky léger, facile à boire, rappelant « D’un » Verre printanier mais plus abouti, grâce a ce vieillissement en fût de Bourgogne blanc.

Notes : 82

Rapport qualité prix :/4

Prix :59€

Aller à la barre d’outils