Dégustation Aux Particules Vines Benjamin Kuentz

 

Benjamin Kuentz est de retour avec une nouvelle cuvée « Aux Particules Vines » présentée au Whisky live. Une cuvée à 46% distillée chez Rozelieures.

Au nez :

Une sensation de cave humide, j’ai l’impression de me trouver chez un vigneron. Fût humide, un peu de rancio, la noix, le beurre apparaîssent, avec un peu d’épices. Des notes de céréales de fruits blancs (poire, pomme) avec une nette dominante de poire. L’alcool se fait légèrement sentir sans être gênant.

En bouche :

Une attaque plutôt franche, sur la poire juteuse les cérales. Un léger boisé avec un peu d’épices apparaîssent. J’avais un peu peur que le vieillissement en fût de Bourgogne prenne le dessus, mais ce n’est pas le cas. La finale est moyennement longue se terminant sur les mêmes notes.

Un whisky léger, facile à boire, rappelant « D’un » Verre printanier mais plus abouti, grâce a ce vieillissement en fût de Bourgogne blanc.

Notes : 82

Rapport qualité prix :/4

Prix :59€

Whisky Le Guip Benjamin Kuentz

 

Troisième whisky édité par Benjamin Kuentz, le Guip est né d’une rencontre entre le chantier naval du Guip à Brest et Benjamin. Cette édition est un hommage à ces bateaux de bois affrontant cette mer bretonne si capricieuse…

A l’ouverture, c’est très fermé, mais l’iode et la tourbe sont dominantes; par la suite, de l’eau de vie de poire est présente aussi. L’ouverture lui fait clairement du bien, c’est plutôt très délicat avec un mélange de poire, de caramel au beurre salé, légèrement citronné, des algues, j’ai la sensation de cette odeur de plage bretonne. Un arôme de jeune malt herbacé est là en arrière plan, c’est à la fois jeune, fougueux, malté, tout en gardant une certaine maîtrise. Le boisé est discret, bien intégré, sympa.

En bouche, ce n’est pas mal du tout; son caractère ne s’effondre pas, sa petite touche tourbée qui est là en rappel parvient à nous faire glisser, toujours avec ces arômes de poire, de caramel, de malt sur une finale bien iodée et un peu chocolatée. Ca reste fluide, fin, et la finale est bien explosive avec l’iode. A noter que la dilution lui fait le plus grand bien.

Un whisky très sympathique; le nez est pour moi un petit ton en dessous avec un alcool un peu trop présent à mon goût, mais la bouche ainsi que la finale sont vraiment très plaisants. Un jeune (8ans) Armorik qui ne démérite pas et une cuvée qui mérite l’attention.

Note : 84

Rapport qualité prix :/4

Prix : 75€