Ballade à Paris….

Que faire quand tu es de passage à Paris et que tu te trouves place de la Madeleine ?
Passer chez LMDW pour se rincer les yeux, évidemment! Malgré les nombreuses critiques que l’on entend sur LMDW, souvent à juste titre, il ne faut tout de même pas oublier une chose, c’est que LMDW en France a été un précurseur dans son domaine. Et cela reste une excellente adresse pour les amateurs de whisky, rhum et autres spiritueux.

 
On enchaine par un petit saut (pour la première fois) chez The Whisky Shop, autre grande et récente adresse en la matière. On me propose une dégustation Jack daniel’s et Woodford réserve, pourquoi pas ?!
 
 
Master collection white corn
Composé en majorité de maïs blanc, qui était à l’origine utilisé dans beaucoup de Bourdons aux Etats-Unis, ce maïs a été abandonné petit à petit du fait de son faible rendement. L’approche de cette cuvée est intéressante sur le papier : nous faire découvrir le maïs.
En dégustation, l’enthousiasme n’est hélas pas là !  On a une belle finesse et douceur en bouche typique du maïs. Malheureusement à part ça…pas grand chose à en dire. L’expérience était sympa, mais ce n’est pas pour moi.
Note : 80
Woodford reserve rye
Un rye composé en grand majorité de seigle (53%), de maïs (33%) et d’orge malté (14%).
Le résultat est plutôt pas trop mal réussi. Le nez est plutôt épicé, typique rye. En bouche c’est peut être plus accessible que la plupart des autres Rye. Moins sec, plus gourmand, avec une finale courte. Je pense que c’est possiblement le type de whisky facile pour découvrir le monde du Rye avec un rapport qualité prix tout à fait correct.
Note : 82
Jack daniel’s Franck Sinatra
L’histoire veut que Jack Daniel’s ait voulu rendre hommage à Franck Sinatra, grand amateur de Jack Daniel’s N°7.
Alors là tu te dis : ils ont du faire un super N°7 ! Eh bien non ! On a, selon moi, un profil bien différent. Un nez très frais sur la poire, la pomme. C’est rond en bouche, une bonne finesse, l’alcool est très bien intégré. Finale plutôt courte, mais l’ensemble est sans faute grossière, il manque par contre de la complexité. Ça reste un peu trop gentil pour moi. Disons que je n’ai pas été conquis par cette cuvée, dont je trouve le rapport qualité-prix très discutable.  Est-ce que vraiment, Mr Sinatra aurait aimé une cuvée comme cela? Je n’en suis pas si sûr…
Note : 81